Hilbert Investment Solutions

La course à la vaccination continue

Le graphique de la semaine

La course à la vaccination continue

Les scientifiques avaient initialement estimé que l’immunité collective serait atteinte lorsque 60 à 70% de la population aurait acquis une protection contre le Covid 19. Depuis, ce seuil a souvent été revu à la hausse et certaines estimations tablent désormais sur 80 à 85% de la population protégée pour envisager atteindre cette immunité collective. Israël, avec 58,9% de sa population entièrement vaccinée et un taux de reproduction proche de 0,5 entrevoit une sortie de la pandémie, ce qui semble montrer que les premières estimations étaient plutôt fiables.

L’idée produit structuré d’Hilbert Investment Solutions


Le vaccin développé par Sanofi et GSK a démontré des résultats positifs dans 95% à 100% des cas dans son essai clinique de phase 2 publié par le laboratoire français ce lundi. Ces résultats encourageants permettent à Sanofi de rentrer dans la dernière phase de son vaccin candidat et de prévoir un lancement pour le T4 2021. Ces perspectives encourageantes ont permis à l’action Sanofi de prendre +0,3% à l’ouverture des marchés lundi matin, et aux analystes de placer leurs recommandations à l’achat.


La phrase de la semaine

“J’annonce que nous allons partager des doses avec le reste du monde”.

Ce sont 80 millions de doses que Joe Biden s’est engagé à distribuer aux pays les moins riches. “Cela représente cinq fois plus qu’aucun autre pays n’a partagé” a-t-il ajouté, réfutant au passage l’idée de se prêter à une diplomatie du vaccin.

“Nous voulons donner l’exemple avec nos valeurs. Nous n’utiliserons pas nos vaccins pour obtenir des concessions de la part d’autres pays” a conclu le président américain en visant à mots à peine couverts la Chine et la Russie.


Le fait de la semaine

Sur 7,4 millions de doses du vaccin Astra Zeneca livrées à la France à la date du 16 mai, seules 3,6 millions ont été utilisées, soit 59% des doses. Le reste est actuellement stocké dans des réfrigérateurs. Ces chiffres illustrent d’autant mieux la défiance des Français à son égard qu’il s’agit jusqu’ici du seul vaccin que les pharmaciens et les médecins de ville peuvent administrer.

A titre de comparaison, sur les 22 millions de doses livrées par Pfizer/BioNTech, 97% ont été injectées.